AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dahnyella Dahl [Admin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dahnyella Dahl
Admin ׀׀ Ŀĕt it gØ
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/01/2008

Bergen Student's
Clan:
Relation:

MessageSujet: Dahnyella Dahl [Admin]   Jeu 17 Jan - 15:55

Identité

Nom Complet : Dahnyella Magdalen Dahl
Prénom usuels : Dahnyella
Nom usuel : Dahl
Surnom* : DD, Dahn, Dahny, etc.
Âge : 20 ans

Date de naissance : 25 juin
Lieu de naissance : Copenhague, Danemark
Nationalité : Norvégienne
Origine : Danoise et Norvégienne
Langues parlées : Norvégien, anglais, Danois et une miette de français. Ce n’était pas essentiel pour elle de pouvoir communiquer avec son beau-père.
Votres animal de compagnie : Elle avait un gecko dans un aquarium qui trônait devant la fenêtre de sa chambre. Elle n’avait aucunement le droit d’avoir un reptile comme animal de compagnie. Heureusement pour elle sa colocataire l’appréciait aussi.


Profil Psychologique

Plus grande qualité : Une qualité ! On dit que tout le monde avait des qualités, mais pour le commun des mortels Dahl représentait le suppôt de Satan dans cette école. Très peu de gens avait la chance de la voir sous son vrai jour qu’elle cachait très profondément en elle de peur de trop se dévoilée. Malgré tout, ses amis, ses vrais amis pourraient affirmés sans hésitation qu’elle savait écouter, même si elle n’en avait pas souvent l’air. Elle tendait toujours l’oreille et savait se taire au bon moment. De la même façon, elle était d’une discrétion exemplaire sur les confidences qu’on lui faisait. Elle amènerait dans sa tombe les secrets qu’elle savait. Ça n’avait rien à voir avec les ragots qui se rependait sur le campus comme une épidémie de rougeole dans une maternelle. C’était aussi sans compte sur son sens excessif de la protection. Les membres de son clan, ses amis, ses amours étaient intouchables… Du moins par quelqu’un d’autre qu’elle. Malheureusement la plupart de ses opérations de protection se passait sans que le principal intéressé soit au courant.
Plus grand défaut : Son orgueil avait depuis longtemps gagné le meilleur d’elle. La poussant à faire preuve d’extrême froideur envers la majorité de la population, encore plus la population masculine. Elle avait beaucoup de mépris envers les hommes. Beaucoup n’était que des répliques de son beau-père à ses yeux. Sa fierté, son orgueil la gardait de se confier ou de s’ouvrir. De s’afficher comme elle était. Et ce n’était pas une question du regard de ceux qui la connaissait. À ce résumait à elle… Et sa capacité incertaine à accepter ce qu’elle était.
Tics : Elle rongeait ses ongles. Elle avait tout essayé. Liquide qui goûte mauvais, ça ne fonctionne pas. Elle finissait toujours par s’habituer au goût. Elle avait tout essayé, même demander à Andreas de lui foutre une taloche chaque fois qu’elle la voyait ronger ses ongles. Cette demande les avaient mit dans des situations assez cocasses. Comme par exemple dans la classe de latin quand son amie lui avait mit une claque pendant un examen et qu’elles avaient piquées le fou rire du siècle. Le professeur excédé les avait jeté dehors et leur avait fait faillir leur examen évidement.
Peur : Elle avait une peur maniaque de ce qu’Andreas dirait si elle savait. Elle se foutait de ce que tous les autres pourraient dire. La seule chose qui lui importait était son opinion à elle. Elle était sa seule famille et elle n’y survivrait pas si la nouvelle provoquait une rejection.

Profil Étudiant

Cours Favori : Elle adorait les cours de latin. Elle ne savait pas pourquoi. Elle avait une facilité incroyable avec les langues anciennes. Elle pensait même peut-être continuer dans ce domaine quand elle réussirait à sortir de cette foutue école.
Cours Détesté : Elle détestait la gym. C’était l’horreur quoi. Oh ! Bien sur, c’était une occasion comme une autre pour donner du temps dur à l’autre confrérie, mais elle n’avait jamais été une grande amatrice de sport. Et encore moins après son opération qui avait affectée sa motricité.
Moyenne générale : 84% avant son départ. Maintenant ça se situait plutôt dans les alentours 75%. L’opération ayant affecté sa mémoire, elle s’était préparée à une chute de sa moyenne.
Clan & Pouvoir: Nídhögg avec le pouvoir de vision du futur proche, c’était d’ailleurs son pouvoir qui l’avait forcé à abandonner l’École pendant un peu plus d’un an. Elle avait eu une tumeur dont les médecins avaient été incapable de déterminé l’origine et qui l’avait mené à une longue convalescence.
Désirez vous devenir Morphomage? non


Description Physique

Physique : Très grande, elle n’avait aucun besoin d’artifice comme des talons hauts pour paraitre grande. Toujours souriante ou presque, elle ne laissait personne voir la douleur qui assombrissait ses journées. Ses cheveux de couleur changeante selon la lumière n’étaient jamais attachés ou presque. Elle les attachait parfois quand lui prenait l’envie de montrer ses étoiles. Surtout quand elle sortait en boite, en fait. Ses grands yeux bleus étincelaient de malice. Elle n’était pas méchante, seulement très aigri par les détours que sa vie avait pris. Elle avait un visage très fermé et maitrisait à la perfection ses expressions faciales, mais elle savait que malgré ses efforts quelques rares personnes pouvaient lire chacune de ses émotions sur son visage. Des gens comme Dree et Jens qui la connaissaient même un peu trop.
Description Vestimentaire : Tout et n’importe quoi serait la réponse parfaite. Elle n’avait pas un amour particulier pour le vêtement. Seules les chaussures avaient son cœur. Malgré tout, elle devrait s’habillait tous les jours, même si certains avaient pu être témoin de sa lâcheté. Trop lâche pour enlever son pyjama à 8 heures du matin et décidant d’aller en cours en tenu légère. Mit de côté ces petits écart, elle s’habillait comme elle le sentait. Elle avantageait particulièrement ce qui laissait voir son tatouage. Donc beaucoup de dos-nu qui était aussi nombreux dans sa garde-robe que ses jeans.
Trait physique Particulier* : Elle avait quelques tatouages qu’elle exhibait fièrement. Ses étoiles sous l’oreille gauche étaient toute particulières. Elle avait aussi une inscription à mi-chemin entre son côté et son dos. « There once was a girl on didn’t knew what love was until a man broke her heart. ». C’était sans compter les coups qui avec le temps et la répétition était restés marquée dans sa peau. Elle ne pouvait pas affirmer être couverte de cicatrice, mais elle ne pouvait nier en avoir quelques unes assez impressionnante.

Histoire

Parent : Ses parents se rencontrèrent très jeune. Sa mère venait à peine de célébrer son seizième anniversaire. Après une lune de miel que le prolongeait et s’allongeait, jusqu’à ce qu’une nouvelle imprévu leur tombent dessus. Ils étaient trop jeunes pour de tels responsabilités, mais il n’eurent aucunement le choix cependant. Ils n’eurent droit qu’à un support très limité de leurs parents. Qui préféraient les laisser apprendre et subir les conséquences de leurs actes. Neuf mois plus tard, leur petite fille Dahnyella voyait le jour. Malheureusement, les problèmes commençaient pour le couple. Peter tenait absolument à ce que Magda finisse son éducation, mais la jeune femme refusait d’abandonner sa fille à une gardienne. Elle finit tout de même par céder quand la petite atteint ses six mois. Elle retourna à l’école, mais ça ne changeait rien. Pour elle sa place était à la maison avec son enfant. Tellement que ses études s’en retrouvèrent affectée et l’école la renvoya pour mauvais résultat. Les tensions s’intensifiaient sans que ni un ni l’autre des partis essayent de les atténués. Ils finirent par se séparer peu de temps avant le deuxième anniversaire de la petite. La découverte de l’aventure qu’entretenait Magda fut un coup dur et malgré les promesses qu’elle fit. Sa bonne volonté ne réussit pas à sauver son couple.

Enfance : Un nouveau papa avait dit sa mère. Elles étaient partie de Copenhague quelques mois plutôt à peine. Dahny n’avait même pas eut la chance de s’adapter que déjà elle devait supporter un autre homme que son père. Elle avait déjà l’impression d’avoir vu des millions de nouveau visages. Un nouveau départ avait dit aussi sa mère. Qu’est ce que ça signifiait au juste ? Son père lui manquait. Elle voulait que son père revienne. Qu’il la borde au moment ou elle allait se coucher. Avec sa mère s’était autre chose, elle était toujours trop occupée, trop fatiguée, trop… Trop !!

***


Elle tenait la main de son père très fort. Il était en visite et avait dit qu’il restait quelques jours. Elle lui avait demandée si elle pouvait partir avec lui après. Elle avait l’impression du haut de ses sept ans qu’elle en avait quatre-vingt. Pas qu’elle sache vraiment comment on se sentait quand on était aussi vieux. Assise sur un banc de parc avec son père qui la tenait tout contre lui, elle lui posa la question.

-Papa comment on se sent quand on à cents ans ?

Il l’avait regardé interdit une seconde puis avait éclaté de rire. Elle avait froncé les sourcils. Elle était sérieuse, alors pourquoi il riait ? Ce n’était pas drôle. Elle se sentait affreusement vieille.

-J’en ai aucune idée Dahny ! Je ne suis pas encore rendu à ce point.

C’est à ce moment qu’une petite blondinette arriva vers eux en sautillant. Sans retenir sa joie, elle descendit du banc et sautant dans les bras de son amie.

-Andreas, ça c’est mon papa.

-C’est pas ton papa lui.

-Lui c’est mon vrai, Papa ! déclara-t-elle avec fièrté.

Elle essayait encore aujourd’hui de déterminer si elle avait rêvée en le voyant essuyée une larme.

***


-Dahn !! Qu’est ce qui t’es arrivée ? T’es pleine de bleus encore!!

-Arrête de t’inquiété Dree. J’ai déjà vu pire.

-Mais…

-Non, arrête !! Je refuse qu’on s’engueule encore en cause de mon foutu beau-père. Il ne me reste que quelques mois à le supporter et puis je partirais au pensionnat… Et l’an prochain on sera à nouveau ensemble, murmura-t-elle en serrant son amie contre elle.

Elle savait que la jeune fille allait lui manquer s’était inévitable, mais si elle voulait pouvoir échapper à cet Enfer elle n’avait pas le choix. Sa jeune amie était au courant. Elle n’avait pas besoin de lui expliquer pourquoi elle voulait partir si ardemment. Elle en avait marre des coups pour un oui ou un non. Son père n’avait pas donné de nouvelle depuis presqu’un an. Il était probablement trop heureux avec sa nouvelle femme et un bébé tout nouveau tout beau. Il aimait trop sa nouvelle famille a peine sortie de sa boite pour s’intéressé à elle. Elle était définitivement bonne à jeté. C’est ce que tout le monde faisait de toute façon. La seule qui était resté était blonde, tout frêle et représentait la seule chose stable dans sa vie.

Fin août comme prévu, elle partait pour Bergen Private. Elle ne manquerait personne à Oslo, sauf peut-être Andreas. Mais elle ne s’en inquiétait pas outre mesure. Comme elle le lui avait dit, elles seraient bientôt à nouveau réunit et loin de leur famille de fou respectives.


Dernière édition par le Mar 22 Jan - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahnyella Dahl
Admin ׀׀ Ŀĕt it gØ
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/01/2008

Bergen Student's
Clan:
Relation:

MessageSujet: Re: Dahnyella Dahl [Admin]   Mar 22 Jan - 14:20

Adolescence : : Elle ne voulait pas y retourner, mais l’infirmière de l’école refusant de la garder sous sa responsabilité. La direction devait être fatiguée d’avoir une malade sur leur épaule. On l’avait informé aujourd’hui que s’était une tumeur qui causait ses évanouissements et ses pertes de mémoire. L’infirmière avait avancé l’hypothèse que son pouvoir soit la cause. Elle avait prit du temps avant de pouvoir le contrôler et maintenant ses efforts se retournaient contre elle. Et m’était en péril son nouveau bien-être.

La nuit avant son départ, elle s’endormit dans son lit comme elle le faisait depuis quelques années. Dree lui avait souhaité bonne nuit d’un ton triste et elle avait fait semblant de ne pas voir la larme que sa benjamine versa. Elle s’endormit tard, malgré le fait qu’elle devait se lever tôt pour prendre le train qui la ramenait vers son cauchemar.

-Dahn ! Dahn, insista son amie en la secouant pour la réveiller.

Elle ouvrit finalement les yeux, regardant son amie ahurie avant d’éclater en sanglot.

-Je ne veux pas y retourner Dree. S’il te plait !!

Elle n’avait pas besoin d’en dire plus. Supplier son amie ne changerait rien. Dans quelques jours, elle serait de retour en Enfer et à la merci de son beau-père et du dégoût de sa mère.

***


-Dahn, descends j’ai quelqu’un à te présenter.

La jeune femme se leva avec difficulté après quatre mois dans un lit d’hôpital le médecin l’avait déclarée rétablit, même si elle devait toujours faire de la physiothérapie pour retrouver sa pleine motricité. Elle replaça sa tuque sur son crâne couvert de cheveux très court et entreprit à pas d’escargot à descendre l’escalier.

-Mme Dahl, vous n’…

-Je ne suis plus une Dahl depuis longtemps.

-En effet, elle a tellement d’amant qu’on se demande comment ça ce fait qu’elle ne possède pas un réseau d’orphelinat clandestin, siffla Dahny en s’effondrant dans une chaise à bout de force.

Sa mère lui jeta un regard meurtrier qu’elle ignora royalement pour concentrer son attention sur l’infirmière qui se tenait devant elle. Blonde aux yeux bleus, elle était magnifique et de toute évidence mal à l’aise avec la façon dont sa mère la traitait.

-Dahnyella, voici Mary Jane. C’est l’infirmière à domicile qui prendra soin de toi jusqu’à ce que ton père…

-Ce n’est pas mon père !! T’as déjà vu un père traiter son enfant de cette façon !!

-… arrive cet après-midi. Et ce sera ça pour les prochains mois, jusqu’à ce que tu ailles mieux, continua sa mère en ignorant ce que sa fille disait.

***


Mary Jane se révéla après quelques jours comme un roc sur lequel elle pouvait s’appuyer. La jeune femme l’aidait à faire ses exercices de physiothérapie, ses exercices de mémoire. L’aidait à s’habiller les premières semaines… Les premiers temps étaient extrêmement pénibles pour son orgueil. Elle dépendait sur la jeune infirmière pour tout et n’importe quoi. Des choses aussi simple que se lever pour aller prendre un verre d’eau lui était impossible à l’époque.

Elle s’indignait toujours quand elle se rendait compte le matin que le corps de Dahn portait de nouvelle marque. Elle avait insistée pour que la jeune femme porte plainte, mais Dahn avait refusée. Ça ne ferait qu’empirer les choses, elle le savait. Rien ne pourrait la sauver avant qu’elle ne soit majeure et qu’ils n’aient légalement plus aucun droit sur elle. Elle devait guérir, retourner à l’école et partir disparaitre. MJ avait finit par comprendre et avait cessé d’en parler. Ce fut à ce moment qu’elle devint une vraie amie, comprenant qu’elle n’avait aucunement besoin qu’on lui fasse la morale. Elle avait seulement besoin de support. C’était comme avoir une nounou, mais en plus cool et en cent fois plus attirante. L’infirmière avait cru rêvée la première fois que sa patiente lui avait fait cette confidence. Dahn était consciente depuis longtemps qu’elle était attirée par les femmes. Ce n’était pas une surprise et elle avait pensée que l’infirmière avait ses doutes. Elle s’était trompée ! Elle avait eu peur de perdre une amie chère, mais elle fut rapidement rassurée. La jeune femme avait abandonnée le repas qui mijotait sur le feu pour venir s’asseoir à ses côtés sur le sofa.

-Tu sais quoi ? Moi aussi je te trouve jolie.

-J’ai pas dit jolie pourtant, siffla-t-elle en fronçant les sourcils, de son point de vue ça sentait le rejet à plein nez et les excuses vaseuses.

-Non, je sais. Je t’ai entendu. C’est seulement que…

Dahn ferma les yeux une seconde, retenant ses larmes. Qu’est ce qui lui arrivait ? Elle n’était pas habituer à la défaite. À Bergen Private, elle avait la moitié des gars de l’école à ses pieds et pouvait faire ce qu’elle voulait sans que ça change. C’était pénible de se rendre compte que son charme n’avait pas d’emprise sur la personne qu’elle aurait aimé avoir. Elle passa une main dans ses cheveux mal à l’aise, attendant la suite avec une douloureuse appréhension.

-Bloody Hell ! On s’en fout de l’étique professionnel, tant que ça reste entre nous deux, lança l’infirmière avant de se pencher pour l’embrasser.

***


Assise dans son lit, elle essayait désespérément de mémoriser les partitions que Mary Jane lui avait apportées. Elle jeta un regard de biais sur la jeune femme qui dormait à ses côtés. Elle avait réussit à la convaincre de tout arrêté. Elle ne touchait plus à l’alcool dans le bar de son beau-père et ne faisait plus de speed dial pour qu’un ami vienne lui apporté un dose de poudre quand elle en avait de besoin. À ce stade le besoin se faisait moins insistant, mais elle devait quand même se garder occupé.

-Dahny !! Recouche-toi !! Je mets à ma main au feu que tu n’as pas dormit la nuit passé… Arrête !! T’es déjà fait tes exercices ce matin. Tu ne fais que t’épuiser en faisant ça.

-Bah c’est toujours mieux essayer de ranimer mes neurones plutôt que de les achever avec de la poudres.

-Tu prends tout ça beaucoup trop à la légère. Tu sortais d’une opération dangereuse qui a endommagé certaine de tes capacités et en plus j’aurais dû te laisser faire.

Elle soupira complètement décourager de l’attitude de sa petite-amie. C’était officiel depuis quelques semaines pourtant personne n’était au courant. Elle prévoyait ne jamais mettre ses parents au courant, au grand découragement de Mary Jane qui rêvait toujours de la sortir de là.

Elle passa une main sur le dos nue de la blonde en souriant.

-D’accord, Mme l’infirmière.

Elle s’allongea et finit par se détendre. Il y avait quelques choses de thérapeutiques à baiser au beau milieu de l’après midi sans avoir à se soucier que quelqu’un vous surprenne. Seulement elles finirent par s’endormir, se réveillant au moment ou son beau-père passait la porte d’entrée. Elles s’habillèrent à la hâte essayant de ne pas éclater de rire comme deux adolescentes. Le lendemain, elle était congédiée. Ce fut la première nuit qu’il vint la rejoindre. Sous prétexte de lui apprendre à devenir une vraie femme.

***


Elle avait été absente un an. Un an !! C’était incroyable comment les choses n’Avaient pas changé ? Elle était contente d’être finalement de retour. Les derniers mois avaient été un calvaire sans Mary Jane. Elle essayait maintenant de se convaincre qu’elle pouvait recommencer à zéro ici. La jeune fille qu’elle avait nommée pour la remplacée pendant son absence était devenue une femme. Jens, lui, n’avait pas changé. Il était toujours le même. Le seul qu’elle adorait. Et puis il y avait Dree. Maintenant elles étaient dans la même classe, puisque Dahny avait un an de retard. C’était une joie d’être de retour. Maintenant il ne suffisait que de lécher ses blessures en silence, continuer la guerre et reprendre sa place dans un monde auquel elle n’appartenait plus vraiment.

Maintenant, elle était en terminal finalement. Après, elle pourrait s’enfuir pour de bon sortir du pays. Aller travailler ailleurs. New-York peut-être !! La bourse serait son domaine de prédilection vu son pouvoir. Mais bon pour l’instant il lui fallait son foutu diplôme. Tout allait bien du moins elle se débrouillait. Ses parents n’étaient dans sa vie que sous la forme d’un chèque qu’elle recevait de la part de sa mère tout les mois. Sa mère avait finalement découvert le pot aux roses. Mais elle ne fut pas assez scandalisée par les agissements de son amoureux pour prendre le parti de sa fille. Non, au contraire ! Elle lui avait dit qu’il avait bien fait d’essayer de lui mettre un peu de plomb dans la tête. À partir de ce moment, elle fit tout en son possible pour aller mieux le plus rapidement possible. Deux mois plus tard, elle était de retour à Bergen.


Avatar : Megan Fox
D’ou connaissez-vous le forum? Bah quelle question !! XD
Commentaire? Euhhhhhhhhhhh…*y pense très fort* Non !! XD =>


SORBET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahnyella Dahl
Admin ׀׀ Ŀĕt it gØ
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 15/01/2008

Bergen Student's
Clan:
Relation:

MessageSujet: Re: Dahnyella Dahl [Admin]   Mar 22 Jan - 14:28

LOL Moi qui traine mes fiches d'hab!! XD

Bon autovalidation!! drunken

_________________
To fall in love and fall in debt to alcohol and cigarettes and Mary Jane
To keep me insane and doing someone else's cocaine
And there's nothing wrong with me this is how I'm supposed to be
In a land of make believe that don't believe in me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dahnyella Dahl [Admin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dahnyella Dahl [Admin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Admin] Améliorations ForumActif
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Cherche 1 Admin et 1 Modo pour new forum
» Hentaï
» épées, rondache, paire d'épées et parades?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bergen Private :: Entre-Deux :: Fiche de présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: